Pizza Hut accepte désormais Bitcoin comme moyen de paiement !

Depuis un an désormais, le gouvernement vénézuélien développe une véritable économie de la cryptomonnaie.

L’acceptation de Bitcoin en tant que moyen de paiement se développe en Amérique du Sud. Ainsi, après Burger King et Church’s Chicken, c’est au tour de Pizza Hut d’autoriser les règlements de commande en cryptomonnaie au Venezuela.

En raison de la forte inflation dont souffre le pays, Bitcoin y fait ainsi office de véritable valeur refuge. Mais Bitcoin constitue aussi de plus en plus un moyen de paiement comme les autres. L’acceptation de la cryptomonnaie parmi de grandes enseignes internationales peut en témoigner. Burger King et Church’s Chicken, par exemple, autorisent déjà ces paiements.

La crypto, une obligation technologique pour Pizza Hut C’est au tour de Pizza Hut d’accepter Bitcoin pour les règlements au Venezuela. Cette décision fait suite au partenariat entre l’acteur crypto CryptoBuyer et Mega Soft. Celui-ci vise à faciliter les paiements en cryptomonnaie après de plus de 20.000 magasins et entreprises.

C’est dans ce contexte de croissance de l’adoption que Pizza Hut choisit donc d’épouser cette tendance. « Pizza Hut ne peut pas aujourd’hui rester à l’écart de ces avancées technologiques et de toutes celles qui intègrent de nouvelles approches pour les besoins quotidiens » justifie le patron de l’enseigne dans le pays, Richard ElKhouri. « Il est important que nous accueillions des jeunes, des adultes modernes et des personnes ayant des connaissances technologiques » poursuit auprès du quotidien local ElAxioma le directeur général des opérations vénézuéliennes de la chaîne de pizzas. Plus de 20.000 magasins acceptent la cryptomonnaie Comme souvent dans le domaine des paiements, Pizza Hut ne perçoit pas directement du Bitcoin ou d’autres cryptomonnaies auprès des consommateurs.

Ces derniers réalisent leurs paiements par l’intermédiaire d’un service crypto, en l’occurrence CryptoBuyer. Les clients recourent donc à l’application de l’éditeur crypto afin de payer leurs consommations. Différentes cryptomonnaies sont prises en charge.

Le Bitcoin rejoint une liste comprenant également Litecoin (LTC), Dash (DASH), Binance Coin (BNB), Binance USD (BUSD), Ether (ETH), Tether (USDT), Dai (DAI). CryptoBuyer propose en outre son propre jeton, XPT. Depuis son siège au Panama, Cryptobuyer propose donc aux marchands une plateforme de paiement en crypto-monnaie.

La startup gère par ailleurs des distributeurs de Bitcoin en Amérique du Sud et Centrale. Il est loin le temps où Laszlo Hanyecz, un développeur impliqué notamment dans le code source de Bitcoin, réglait deux pizzas pour 10.000 bitcoins.

C’était il y a 10 ans désormais.
Ces tokens représenteraient aujourd’hui d’un capital de près de 200 millions de dollars.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur tumblr
Partager sur skype
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur telegram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Information !

En parcourant ce site, vous acceptez les cookies mis par défaut dans Wordpress et ses modules…
Nous n’en faisons pas usage…
Cordialement.
Vos Cagous En Ligne.